Lèche-vitrine : la tradition des vitrines de Noël

Ça y est nous y sommes, Décembre, déjà… Tu es là comme tous les ans en train de te dire que tu n’as pas vu l’année passer et surtout que tu n’as toujours aucun cadeau dans ta hotte… Enfin bref arrêtons de parler de moi.

Avant de penser cadeaux parlons vitrines.

Noël est probablement la période de l’année où les mises en scènes sont les plus folles, les plus extravagantes, les plus imaginatives. Cette année ne déroge pas à la règle pour les célèbres vitrines des Galeries Lafayette Haussmann qui se sont parées pour l’occasion de leur tenue de fête… FORAINE !

Vous vous en doutez sûrement car Jean-Pierre Pernault présente un reportage à ce sujet tous les ans – cette tradition ne date pas d’hier

Mais t’es tu déjà demandé d’où venait cette tradition de mise en scène des vitrines ?

Qui était à l’origine de tout ce « cirque » ?

Tu l’as ?!.. Fête foraine – cirque? Ok bon tant pis…

Eh bien figure toi qu’il y a plus d’un siècle déjà, en 1909 pour être précis, Le Bon Marché inaugurait ses premières vitrines. On pouvait y voir une reconstitution du Pôle Nord avec entre autres des ours polaires animés au milieu de glaciers. Suivront quelques années plus tard les premières vitrines des Galeries Lafayette Haussmann puis celles du Printemps dans les années 20 avec lesquelles les premiers automates commencent déjà à apparaître.

Ce n’est pourtant pas en France que les premières vitrines sont apparues mais bien aux États-Unis 35ans plus tôt. :

« Le phénomène s’invite chez Macy’s, à New York, dès 1874. Le propriétaire du grand magasin américain lance la mode des vitrines animées en présentant aux passants ses collections de poupées venues du monde entier. »
source. lesechos.fr

Les vitrines n’ont de cesse de se renouveler, chaque année les équipes chargées de les mettre en scène redoublent de créativité pour proposer un spectacle toujours plus époustouflant. Cette année, encore plus de 10 millions de curieux passeront sur le boulevard Haussmann entre Novembre et Décembre pour les admirer.

 

Comme un gosse !

A 24 ans je vois ces vitrines pour la première fois

Installé à Paris depuis Août, je n’avais aucune raison de rater ça cette année. Plutôt que d’écouter Jean-Pierre Pernault répéter la même chose une énième fois, j’ai décidé de les voir de mes propres yeux. [spoil ] – et c’est beaucoup mieux!

Issu d’une formation mêlant scénographie et événementiel, j’ai d’abord été intrigué par le côté technique de ces vitrines, je sentais en moi l’envie profonde de percer le secret de chacune d’entre elles, comme un enfant face à un magicien.

Mais très rapidement, que l’on ait 5 ou 50 ans la contemplation l’emporte sur la curiosité et on se laisse totalement porté par ces magnifiques saynètes aux accents surréalistes, c’est la fête foraine dans les vitrines. Ces décors ne sont d’ailleurs pas sans rappeler les prouesses esthétiques et techniques d’un magicien du siècle dernier, un certain Méliès !

*Je vous invite d’ailleurs à voir à ce propos le fantastique film de Martin Scorsese « Hugo Cabret », qui reprend l’histoire d’un jeune enfant dans les années 1930 passionné des films de Georges Méliès.

Retrouvez la bande annonce ci-dessous : https://www.youtube.com/watch?v=Itq-3mXPEi8

Et si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire des Galeries Lafayette, sachez qu’il existe des visites guidées au cœur des Galeries Lafayette Haussmann :

histoire des galeries : https://haussmann.galerieslafayette.com/culture-et-patrimoine/

infos et réservations pour les visites guidées : https://www.cultival.fr/visites/les-galeries-lafayette-plus-de-120-ans-dhistoire/public_groupe


L’esprit de Noël – les vitrines comme terrain de jeu

Le week-end, les vitrines jouent à guichet fermé, plusieurs milliers de personnes se pressent pour les admirer, les filmer, les photographier et je comptais bien en faire de même… en tentant bien évidemment d’être un peu original ! (ce serait quand même dommage de venir avec un reflex pour faire les mêmes photos que tous les passants avec leur smartphone…)

Arrivé sur les lieux, armé de mon trépied, j’opte d’abord pour des scènes de rues en pose longue mêlant l’ambiance lumineuse des vitrines et le flux constant de passants.

C’est très rapidement compliqué, le flux est vraiment impressionnant et même sur un trottoir de plusieurs mètres de large le trépied devient rapidement encombrant. Après quelques minutes je me décide à reprendre mon appareil en main et me surprend à suivre des groupes d’enfants de vitrine en vitrine (bonjour les esprits mal placés que la tournure de cette phrase a fait sursauter…)

Difficile de passer inaperçu avec mon mètre 85 (surtout au milieu d’un groupe d’enfants) mais ils sont tellement absorbés par les décors qu’ils ne remarquent même pas ma présence. Je me place alors en parallèle des vitrines à l’affût de leur réactions… Je suis rapidement satisfait des clichés que j’obtiens, leurs expressions sont fantastiques et les lumières subliment les compositions. Ces petits spectateurs semblent véritablement happés par le monde féerique qu’ils sont en train d’observer consciencieusement !

N’était-ce pas là le meilleur moyen d’observer les vitrines à travers des yeux d’enfants ?

Je vous laisse en juger à travers ce petit florilège de portraits :

Pour finir, au delà des différentes réactions que vous pourrez observer à travers ces clichés, je voulais vous partager l’enthousiasme d’une petite fille, les mains posées sur les vitres déclarant à sa mère :

« Waouh c’est comme dans un rêve ! »

… Je n’aurais pas dit mieux !

C’est pour ma part un premier Noël à Paris et une première découverte de l’ambiance de Noël qui règne dans la capitale. Si l’affluence au sein des galeries peut vous faire tourner la tête (à l’image du sapin géant qui y est installé) la découverte des vitrines vous plonge hors du temps. Que vous soyez du genre enfant dans l’âme scotché à la vitre ou observateur attentif muni de votre appareil photo, je vous invite vivement à venir découvrir les vitrines si vous en avez l’occasion !

EXCLUSIVITE – à partir d’aujourd’hui !

Cette année une petite nouveauté lumineuse : vous pourrez choisir vous même le rythme, les effets et la couleur de l’éclairage du boulevard Haussmann grâce à l’application #PlayHausmann disponible sur Apple et Android.

De 17h30 à minuit vous serez les chefs d’orchestre de l’ambiance lumineuse à proximité des galeries, les liens pour télécharger l’application ci-dessous :

http://playhaussmann.com/

Et vous, vous aimez l’ambiance de Noël ? Vous allez voir les vitrines ?

Je vous laisse me partager vos histoires et anecdotes en commentaire et même vos photos sur instagram avec le #spectracolourgalerie, je les partagerai en story sur mon compte @spectracolour_lifestyle !

LE MOT DE LA FIN

Merci d’avoir lu ce premier article, j’espère qu’il vous aura plu. J’attends avec impatience vos retours pour voir ce qui pourrait être ajusté, ce qui vous a marqué, ce que je pourrais renouveler dans la structure de mes articles.

J’espère que vous avez apprécié lire cet article autant que d’ouvrir la prremière case de votre calendrier de l’avent, je vous dis à Lundi pour une première « Playlist de la semaine ».

Source.
https://parisci.wordpress.com/2011/12/18/petite-histoire-des-vitrines-de-noel/
https://haussmann.galerieslafayette.com/culture-et-patrimoine/
https://www.lesechos.fr/serie-limitee/art-de-vivre/deco-design/0211569174682-le-business-des-vitrines-de-noel-2051820.php

 

38 Replies to “

  1. Super article ! De belles photos, de belles mises en scène spontanées qui rendent justice à ces incroyables vitrines ! Sympa la recherche historique aussi 🙂 hâte de lire la suite !

    1. Merci Claire. Heureux que le contenu t’ai plu, c’est agréable d’avoir des retours sur les photos car c’est clairement ma passion première mais j’apprécie aussi les retours sur la partie historique. J’y ai retrouvé l’ambiance « recherche et analyse » de mes dernières années scolaire et j’ai beaucoup aimé ça, c’est très encourageant pour la suite !

      Je suis également passé voir ton blog et je dois dire que tu as un vrai talent pour l’écriture et de superbes photos, je ne manquerais pas d’y retourner. 🙂

    1. Merci beaucoup pour ton retour. Vraiment heureux qu’il t’ai plu, la rédaction du premier article n’est pas forcément évidente mais quand les retours sont vraiment encourageant ça fait vraiment plaisir !

  2. Super article j’ai adoré vous lire et merci pour ces belles photos et votre pointe d’humour. Hâte de découvrir la suite !
    Audrey

    1. Merci pour tous ces compliments, j’aime vraiment la photo et j’espère en faire une activité professionnelle d’ici peu. Pour ce qui est de l’écriture sur un blog c’est nouveau pour moi et c’est vraiment agréable d’avoir un retour comme le vôtre !

  3. Il n’y a pas d’âge pour admirer les vitrines. C’est quelque chose que j’essaie de faire chaque année, j’adore !
    Cette année, il faut que j’emmène ma fille. Je suis sûre qu’elle va adorer ! Ce qui me décourage par contre, c’est la foule. Mais bon, je vais prendre mon mal en patience ^^
    Bonne journée
    Elsa

    1. Je suis complètement d’accord et je dirais même mieux, il n’y a pas d’âge pour s’émerveiller. C’était une première pour et je dois avouez que je regrette de ne pas avoir eu l’occasion de les voir avant. Ce sera un rdv incontournable désormais chaque année. Oui c’est vrai qu’il y a foule en général mais dans l’ensemble ça reste assez fluide je trouve. Je suis sûre que votre fille va adoré ! 🙂

      Merci pour votre commentaire

      Pierre

    1. Je suis de l’Ouest aussi (pas loin de Montaigu/ Clisson) je ne sais pas si ça te parle. Je connais donc bien les vitrines nantaises, en effet il y en a des jolies mais je pense que dans notre région il faut plus misé sur les petits marchés de Noël pour l’émerveillement, il y a vraiment de belle chose et de belles ambiances ! 🙂

      Le marché de Noël du château de Tiffauges en Vendée est petit mais très mignon, le seul problème c’est qu’il est presque aussi encombré que les vitrines du Printemps ^^

    1. Hello,
      c’est exactement ça, le simple fait de se balader aux abords des vitrines nous plongent tous dans un esprit de fête et d’émerveillement.
      Vraiment heureux que les photos t’aient plus, il y en aura dans chaque article, c’est ma petite passion perso !

      🙂

    1. Merci heureux que l’article t’ai plu. Oui je me suis dit que pour lancer le blog il était important de parler de thème d’actualité et qu’est ce qui est plus d’actualité que Noël en Décembre ?… J’avais que la partie historique en perde un peu certain mais j’avais envie de la faire car je trouvais ça intéressant de replacer tout ça dans un contexte. Je vois que les amoureux de l’ambiance de Noël et des vitrines sont au rdv et ça fait plaisir. 😀

    1. Je crois que les vitrines de Noël c’est vraiment intergénérationnel, d’ailleurs j’ai pris les enfants en photos parce qu’il était proche des vitrines mais je crois que je devrais y retourner pour faire le même genre de série avec des adultes ! ^^

  4. Hello,
    Pour ma part je me suis régalée en lisant cet article. J’ai appris des choses et tu m’as fait rêver. Tu m’as aussi fait penser à des souvenirs familiaux, non pas à Paris mais à La Rochelle et une certaine nostalgie est montée. Quant à tes photos, j’avoue avoir beaucoup apprécié. Je suis toujours fascinée par la beauté des émotions sur un visage qui ne porte pas de masque social, et qui de mieux que les enfants pour cela ? Vraiment un bel article, je me suis permis le « tu », mais si cela gênait je reviendrai avec plaisir quand même avec un « vous ». Merci

    1. Hello
      Merci beaucoup pour ce commentaire. Pour commencer je n’ai aucun problème avec le tutoiement, le blog est un lieu convivial et de partage ça me semble parfaitement normal de se tutoyer.
      Savoir que l’article a permis de à quelqu’un de se remémorer des souvenirs d’enfances ça fait très plaisir à entendre, j’ai l’impression d’avoir parfaitement rempli ma mission tout en m’étant fait plaisir en prenant des photos et en écrivant cet article. C’est vraiment encourageant pour la suite. Merci !

      Pour ce qui est des photos je suis complètement d’accord, il y a chez les enfants cette capacité à transmettre leur émerveillement, par leur paroles mais aussi comme ici par leur réactions et à nous faire oublier tout le reste. J’aime cette sorte de « naïveté sincère » qu’ils dégagent car oui je suis parfaitement d’accord avec vous les jeunes enfants sont les meilleurs exemples de ce que peut être un être sans masque social et la vue des vitrines décuple d’autant plus ce phénomène à mon sens. 😉

      Encore merci pour ce commentaire. A bientôt j’espère !

    1. Merci beaucoup. N’hésite pas à t’abonner si ça t’intéresse j’ai ajouté un petit plugin qui permet de recevoir des notifications lors de la sortie de nouveaux articles ! 😉

      Pour info le prochain proposera des idées cadeaux pour les hommes car étant moi même un garçon je sais qu’il est parfois difficile de trouver.

      A bientôt j’espère

    1. Hello, merci pour ce retour.
      Il me semblait intéressant de faire un petit point historique, j’ai moi même été surpris de découvrir qu’on utilisait des automates il y quasi un siècle déjà.

  5. J’étais allée voir les vitrines Lafayette à Paris l’année dernière (ou il y a deux ans..?), et c’est vrai que c’est super impressionnant ! Cette année je n’aurai malheureusement pas l’occasion d’aller a paris avant noel pour voir ça 🙁 Donc merci pour ton partage, ça me laisse un petit aperçu !!

    1. L’an prochain si j’ai une réussi à me construire une belle communauté je ferais les visites en Live sur Insta ou Youtube ! ^^
      Non sérieusement heureux que ça t’es permis de voyager un peu ici et d’en profiter. 🙂

    1. Merci beaucoup, tous ces retours sur les photos ça fait vraiment plaisir. J’aime mêler un peu d’anecdotes à mes photos. Ça les placent dans un contexte ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.