#3 SORTIES CINÉ DE LA SEMAINE – 20 DÉCEMBRE 2017

C’est déjà la troisième des sorties ciné de la semaine. Avant de commencer, j’aimerais vous remercier car vous êtes de plus en plus nombreux à visiter le blog, on approche des 1000 vues après seulement 2 semaines et demi d’existence. Je prends beaucoup de plaisir à écrire ces petites revues, à lire vos commentaires. Sachez que j’ai encore plein de nouvelles idées et de nouveaux projets pour début 2018, je vous en parle bientôt !

Mais avant de vous dévoiler tout ça, revenons à nos moutons !

Parlons bien, parlons ciné,

Ce Mercredi 20 Décembre n’est pas marqué par la sortie d’un ou de plusieurs films très attendus, mais pas de panique il y a largement de quoi vous proposer une sélection de trois films comme d’habitude. Je dirais même que c’est d’autant plus intéressant pour vous (comme pour moi) car vous n’aurez probablement pas (ou très peu) entendu parler des films qui vont suivre.

Frissons garantis pour le premier film de cette sélection. Mais contrairement à ce que pourrait laisser suggérer son affiche, « A ghost story » n’est pas un film d’épouvante, bien au contraire !

Ghost story
David Lowery

« Apparaissant sous un drap blanc, le fantôme d’un homme rend visite à sa femme en deuil dans la maison de banlieue qu’ils partageaient encore récemment, pour y découvrir que dans ce nouvel état spectral, le temps n’a plus d’emprise sur lui. Condamné à ne plus être que simple spectateur de la vie qui fut la sienne, avec la femme qu’il aime, et qui toutes deux lui échappent inéluctablement, le fantôme se laisse entraîner dans un voyage à travers le temps et la mémoire, en proie aux ineffables questionnements de l’existence et à son incommensurabilité. »

 

Le second personnage principal de cette sélection est tout sauf invisible, il est même plutôt le centre de toute l’attention, malgré lui… Mais August va réussir à faire de cette différence, une véritable force. Wonder est le « feel good movie » de la semaine à ne pas rater !

Wonder
Stephen Chbosky

« August Pullman est un petit garçon né avec une malformation du visage qui l’a empêché jusqu’à présent d’aller normalement à l’école. Aujourd’hui, il rentre en CM2 à l’école de son quartier. C’est le début d’une aventure humaine hors du commun. Chacun, dans sa famille, parmi ses nouveaux camarades de classe, et dans la ville tout entière, va être confronté à ses propres limites, à sa générosité de coeur ou à son étroitesse d’esprit. L’aventure extraordinaire d’Auggie finira par unir les gens autour de lui »

 

On termine cette sélection (une fois n’est pas coutume) avec un casting très jeune, porté par la jeune Brooklyn Prince, âgé de 7 ans seulement. Découvrir l’envers du rêve américain à travers des yeux d’enfants, c’est tout ce qui fait la force et l’intérêt de ce film.

La misère est-elle vraiment moins pénible au soleil ?

The florida project
Sean Baker

« Moonee a 6 ans et un sacré caractère.
Lâchée en toute liberté dans un motel de la banlieue de Disney world, elle y fait les 400 coups avec sa petite bande de gamins insolents.
Ses incartades ne semblent  pas trop inquiéter Halley, sa très jeune mère.
En situation précaire comme tous les habitants du motel, celle-ci est en effet trop concentrée sur des plans plus ou moins honnêtes pour assurer leur quotidien… »

 

Le choix de la semaine :

Compliqué de faire un choix cette semaine. Trois films peu connus du grand public mais trois films avec chacun un propos intéressant.

Fasciné par la culture américaine, j’avoue être très attiré par l’univers que nous propose Sean Baker. Ce motel rose, cette Amérique désabusée, la légèreté et la naïveté de ces enfants vivant pourtant dans un contexte difficile font très largement pencher du coté de « The florida projet ». Petit point technique important, ce film a été tourné à l’aide de film 35mm et non pas de façon numérique, comme c’est le cas aujourd’hui pour la quasi totalité des films. Cette volonté du réalisateur tend à donner un coté authentique à son film :

« J’aspirais à une certaine esthétique, à cette qualité organique du film qui ne fonctionne que grâce à la photochimie. Je dois beaucoup au numérique, mais je voulais que ce film donne l’impression que j’avais passé l’été avec ces enfants. Je voulais qu’on les voie jouer la comédie et je préférais de longues prises. »
Sean Baker

Il n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai dans l’utilisation de techniques « alternatives », son précédent film « Tangerine » racontant 24h de la vie de deux prostituées transsexuelles dans les rues de Los Angeles, avait lui été tourné entièrement à l’Iphone.

Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller voir de films depuis la semaine dernière, il n’y aura donc pas de nouveaux ajouts dans la liste des films vus. Pour compenser tout ça, je vous donne un petit conseil série : allez découvrir MINDHUNTER disponible sur Netflix ! (on en parle bientôt dans un article dédié exclusivement aux séries!)

Et vous, quel sera votre film de la semaine ?


POUR CONCLURE

Vous trouverez toutes les semaines en fin d’article la liste des derniers films que j’ai vus (qui s’agrandira donc chaque semaine) auxquels j’attribuerai une note selon le barème suivant :

MUST SEE
✮✮✮✮✮
Très bon film, à voir !

✮✮✮✮
J’ai aimé mais…

✮✮✮
Moyen

✮✮
Mauvais, passez votre chemin

Dernier film vu

Battle of the sexes

Jonathan Dayton, Valerie Faris

✮✮✮✮

C’est tout pour moi
Nawell Madani et Ludovic Colbeau-Justin

✮✮✮✮

On se retrouve la semaine prochaine pour de nouvelles sorties cinés et Vendredi pour de nouvelles découvertes insta’ !

#SeeYouSoon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.